logo ORL ToulouseOrl Toulouse Rive Gauche

ORL Toulouse Troubles de l’audition (surdité)

Troubles de l’audition (surdité)

Présentation contexte

Rappels anatomiques de l’oreille

Anatomiquement, l’oreille se définie comme l’organe de l’audition qui se divise en 3 parties décrites de l’extérieur vers l’intérieur du crâne respectivement : oreille externe Oreille externe Partie visible de l’oreille, l’oreille externe comprend le pavillon de l’oreille et le conduit auditif externe. Ses fonctions principales sont de capter et d’amplifier les perceptions sonores. , oreille moyenne Oreille moyenne Comprend le oreille interne par vibration du tympan et de la chaîne des osselets. et oreille interne Oreille interne Comprend le labyrinthe osseux rempli de liquide avec en avant l’organe de l’audition la cochlée et en arrière l’organe de l’équilibre, le vestibule et ses 3 canaux semi-circulaires. C’est l’organe sensoriel propre de l’audition. .

Types de surdité

Chaque compartiment de l’oreille (externe, moyenne et interne) peut être responsable d’une perte de l’audition et selon le compartiment atteint, la surdité peut être de différent type :

Niveaux de surdité

Le niveau de la surdité est défini selon l’intensité de perte auditive mesurée lors des tests auditifs. Cette intensité de perte est exprimée en décibels (dB). Plus l’intensité sonore pour entendre est élevée, plus la surdité est importante.
L’audition est considérée normale entre 0 et 20 dB d’intensité moyenne sur les fréquences 500, 1000 et 2000 Hz.

  • Entre 20 et 40 dB nous parlons de surdité légère.
  • Entre 40 et 70 dB de surdité moyenne.
  • Entre 70 et 90 dB de surdité sévère.
  • Entre 90 et 120 dB de surdité profonde.
  • En cas d’absence de perception sonore, la surdité est dite totale, on parle alors de cophose Cophose Surdité totale. .

Moyens d’évaluation de la surdité

Différents examens peuvent être proposés par l’ORL pour évaluer l’audition, à l’aide d’examens subjectifs et d’examens objectifs.

Evaluation subjective de l’audition

Les tests proposés nécessitent la participation du patient et dépendent de l’expérience de l’ORL pour pouvoir pratiquer dans de bonnes conditions l’évaluation de l’audition du patient. C’est pour cela que ces tests sont définis comme subjectifs.

Acoumétrie Acoumétrie Test d’audition réalisé à l’aide de diapasons de différentes fréquences, positionnés soit sur le front ou le vertex (test de Weber) soit sur la mastoïde (test de Rinne). Weber et Rinne

Elle permet une première évaluation du type de surdité avant un examen audiométrique plus approfondi.

Audiométrie Audiométrie Ensemble de techniques de mesures de l’acuité auditive. tonale

Permet la recherche le seuil auditif. Ce test peut se faire en champ libre (avec deux haut-parleurs) pour les enfants mais est le plus souvent pratiquer au casque dans une salle silencieuse avec l’aide d’un audiomètre qui permet de faire varier l’intensité du son.
Deux types de casque sont utilisés :

Audiométrie Audiométrie Ensemble de techniques de mesures de l’acuité auditive. vocale

Ce test se fait en champ libre (avec deux haut-parleurs) pour les enfants à partir de 2 ans et demi. Une liste de mots à deux syllabes adaptés à l’âge de l’enfant est émise via les haut-parleurs en faisant varier l’intensité de sortie.
L’enfant a pour consigne de répéter les mots entendus. Un mot correctement répété est donc un mot correctement entendu. Dans ce cas si les réponses sont normales à une intensité de 30 dB, il permet de confirmer qu’au moins une des deux oreilles entend bien.

  • Pour les enfants plus jeunes, on utilise en champ libre des stimulations sonores à des intensités croissantes ; l’enfant joue calmement avec son ou ses parents et l’on recherche l’intensité sonore pour laquelle l’enfant arrête son activité.
  • Pour les enfants plus âgés et les adultes, ce test se fait au casque audio-stéréo et permet de tester une oreille après l’autre. Le 100% de répétition correcte de mots est recherché pour la plus faible intensité (entre 10 et 30 dB selon l’âge). Ce test est le plus fiable des tests subjectifs de l’audition.
Audiométrie Audiométrie Ensemble de techniques de mesures de l’acuité auditive. comportementale

Elle est réservée aux jeunes enfants et nécessite une formation et du matériel très spécialisés.
L’Audiométrie Audiométrie Ensemble de techniques de mesures de l’acuité auditive. comportementale repose sur l’étude de la modification du comportement de l’enfant à la stimulation auditive.

  • Avant l’âge de 6 mois : étude des réflexes automatiques involontaires
  • De 6 à 30 mois : étude des réflexes d’orientation vers la source de stimulation (R.O.I. / R.O.C)
  • À partir de 30 mois : étude de la réponse motrice volontaire à la stimulation auditive

Evaluation objective de l’audition

Les tests objectifs ne nécessitent pas la participation du patient. Tout est automatisé à l’aide d’une machine spécialisée. Ces tests seront proposés en cas de refus de participation du patient (ex : enfant), afin de confirmer de manière formelle les seuils auditifs (ex : recherche d’une surdité suite à un accident du travail, surdité congénitale Surdité congénitale Surdité neurosensorielle pouvant survenir dès la naissance avec une surdité totale, on parle alors de surdité pré-linguale, ou se détériorer rapidement dans l’enfance avec une acquisition du langage possible, on parle alors de surdité post-linguale. chez le nourrisson ...) ou afin de compléter l’évaluation subjective.

Impédancemétrie tympanométrie Tympanométrie Mesure la compliance du oreille moyenne. et réflexe stapédien

Ces examens sont faits à l’aide d’un tympanogramme.
La tympanométrie Tympanométrie Mesure la compliance du oreille moyenne. permet de diagnostiquer un dysfonctionnement de la Trompe d’Eustache Trompe d'Eustache La trompe d’Eustache est un conduit étroit qui relie pharynx. Elle permet une bonne aération de l’oreille moyenne via la ventilation nasale. ou de confirmer la présence d’une otite séreuse Otite séreuse Épanchement non infecté de l’oreille moyenne responsable d’une atténuation de la perception des sons et de la parole. chez l’enfant. Cet examen est obligatoire avant tout baptême de plongée.
La recherche du réflexe stapédien permet de rechercher une fixation de la chaîne ossiculaire (ex : otospongiose Otospongiose Maladie qui concerne les osselets de l’oreille moyenne et plus principalement l’étrier. Elle correspond à une ossification anormale responsable d’un blocage progressif de cet osselet. ) ou une paralysie du nerf du muscle de l’étrier (ex : paralysie faciale) responsables d’une gêne pour les bruits modérés appelée hyperacousie douloureuse Hyperacousie douloureuse Gêne anormale pour les bruits modérés. .

Oto Emissions Acoustiques (OEA)

La recherche des OEA permet de confirmer la présence et le bon fonctionnement des cellules sensorielles dans l’organe de l’audition.

La présence des OEA confirme l’absence de surdité modérée, sévère à profonde sur les fréquences de la conversation.

Par contre, l’absence des OEA nécessite de vérifier l’oreille externe Oreille externe Partie visible de l’oreille, l’oreille externe comprend le pavillon de l’oreille et le conduit auditif externe. Ses fonctions principales sont de capter et d’amplifier les perceptions sonores. et l’oreille moyenne Oreille moyenne Comprend le oreille interne par vibration du tympan et de la chaîne des osselets. pour éliminer tout obstacle à la bonne faisabilité de l’examen (ex : bouchon de cérumen, otite ...) et en cas de tympan Tympan Membrane vibratoire transparente et étanche, positionnée au fond du conduit auditif externe, insérée sur le marteau premier osselet de l’oreille moyenne.

La membrane tympanique est formée de 3 couches qui sont (de l’intérieur vers l’extérieur de l’oreille moyenne) : la muqueuse, la fibreuse et la peau.
La muqueuse tapisse toutes les cavités de l’oreille moyenne.
La fibreuse permet au tympan de vibrer.
La peau qui tapisse tout le conduit auditif externe, à la propriété de se renouveler à partir du centre du tympan vers l’extérieur du conduit. Elle permet entre autre l’expulsion lente de débris posés sur le tympan (ex : poussière) en acheminant ceux-ci vers l’extérieur du conduit.
normal nécessite de faire un autre test objectif : les Potentiels Evoqués Auditifs (PEA).

Potentiels Evoqués Auditifs (PEA)

Après stimulation de l’oreille interne Oreille interne Comprend le labyrinthe osseux rempli de liquide avec en avant l’organe de l’audition la cochlée et en arrière l’organe de l’équilibre, le vestibule et ses 3 canaux semi-circulaires. C’est l’organe sensoriel propre de l’audition. par des sons haute-fréquence (3000 Hz) répétés à forte intensité, l’information sonore, qui se déplace de l’oreille interne Oreille interne Comprend le labyrinthe osseux rempli de liquide avec en avant l’organe de l’audition la cochlée et en arrière l’organe de l’équilibre, le vestibule et ses 3 canaux semi-circulaires. C’est l’organe sensoriel propre de l’audition. vers le cerveau via le nerf auditif, est recueillie par des électrodes posées sur le visage.
Cet examen peut être assimilé à un électro-encéphalogramme du trajet de l’information sonore vers le cerveau. Chaque bifurcation nerveuse entre les différentes étapes du trajet de l’information sonore sera visualisée par une onde bien précise. Lorsque l’audition est normale, les ondes I, III et V doivent apparaître dans un délai correcte et avec une bonne amplitude. En diminuant l’intensité des stimulations sonores, seulement l’onde V est visible jusqu’à une intensité de 10 dB. C’est le seuil d’apparition de l’onde V qui permet de confirmer le niveau sonore le plus faible entendu par le patient. Ce seuil doit correspondre à celui retrouvés sur l’audiométrie Audiométrie Ensemble de techniques de mesures de l’acuité auditive. tonale sur les fréquences 2000 et 3000 Hz.

Causes de surdité

Surdité de l’oreille externe Oreille externe Partie visible de l’oreille, l’oreille externe comprend le pavillon de l’oreille et le conduit auditif externe. Ses fonctions principales sont de capter et d’amplifier les perceptions sonores.

Surdité de l’oreille moyenne Oreille moyenne Comprend le oreille interne par vibration du tympan et de la chaîne des osselets.

Surdité de l’oreille interne Oreille interne Comprend le labyrinthe osseux rempli de liquide avec en avant l’organe de l’audition la cochlée et en arrière l’organe de l’équilibre, le vestibule et ses 3 canaux semi-circulaires. C’est l’organe sensoriel propre de l’audition.

Thérapeutique de la surdité

A chaque type de trouble auditif, il existe une réponse thérapeutique adaptée.

Chirurgie

Dans la plupart des pathologies auditives dont l’origine est l’oreille moyenne Oreille moyenne Comprend le oreille interne par vibration du tympan et de la chaîne des osselets. ou le tympan Tympan Membrane vibratoire transparente et étanche, positionnée au fond du conduit auditif externe, insérée sur le marteau premier osselet de l’oreille moyenne.

La membrane tympanique est formée de 3 couches qui sont (de l’intérieur vers l’extérieur de l’oreille moyenne) : la muqueuse, la fibreuse et la peau.
La muqueuse tapisse toutes les cavités de l’oreille moyenne.
La fibreuse permet au tympan de vibrer.
La peau qui tapisse tout le conduit auditif externe, à la propriété de se renouveler à partir du centre du tympan vers l’extérieur du conduit. Elle permet entre autre l’expulsion lente de débris posés sur le tympan (ex : poussière) en acheminant ceux-ci vers l’extérieur du conduit.
, une solution chirurgicale est possible :

Appareillage auditif externe

L’appareillage par une prothèse auditive d’une ou des deux oreilles se décide après un bilan médical pratiqué par un médecin spécialiste ORL. Ce bilan permet de confirmer la présence d’une surdité d’une ou des deux oreilles supérieure à 30 décibels de perte de moyenne sur toutes les fréquences. Selon la gêne occasionnée sur la vie sociale et/ou professionnelle et devant l’absence de possibilité de traitement médical ou chirurgical (ex : presbyacousie Presbyacousie Elle correspond au vieillissement de l’organe de l’audition par destruction dans le temps du stock de cellules sensorielles de l’oreille interne. ), un essayage d’appareillage auditif peut être proposé par le médecin spécialiste ORL. Cet essayage sera fait auprès de l’audioprothésiste choisi par le patient.

Chez l’enfant présentant une surdité congénitale Surdité congénitale Surdité neurosensorielle pouvant survenir dès la naissance avec une surdité totale, on parle alors de surdité pré-linguale, ou se détériorer rapidement dans l’enfance avec une acquisition du langage possible, on parle alors de surdité post-linguale. bilatérale précoce, un appareillage des deux oreilles est proposé très tôt dès le diagnostic de surdité avant même le bilan d’implant cochléaire.

Implant cochléaire

Chez l’enfant, le dépistage auditif pratiqué à la naissance permet maintenant de diagnostiquer précocement les enfants présentant un surdité congénitale Surdité congénitale Surdité neurosensorielle pouvant survenir dès la naissance avec une surdité totale, on parle alors de surdité pré-linguale, ou se détériorer rapidement dans l’enfance avec une acquisition du langage possible, on parle alors de surdité post-linguale. bilatérale. Dès confirmation de la surdité congénitale Surdité congénitale Surdité neurosensorielle pouvant survenir dès la naissance avec une surdité totale, on parle alors de surdité pré-linguale, ou se détériorer rapidement dans l’enfance avec une acquisition du langage possible, on parle alors de surdité post-linguale. bilatérale par des potentiels auditifs évoqués (PEA) pratiqués dans des conditions optimales, le bilan d’implantation cochléaire se discute avec les parents de l’enfant sourd. Ce bilan qui nécessite une équipe multidisciplinaire (orthophoniste, psychologue, audiologiste, chirurgien ORL) se pratique auprès du service ORL du centre hospitalo-universitaire compétent, en l’occurrence pour la région toulousaine, le service ORL du CHU Purpan.

Implants d’oreille moyenne Oreille moyenne Comprend le oreille interne par vibration du tympan et de la chaîne des osselets.

Ces implants sont destinés aux patients présentant une surdité de l’oreille moyenne Oreille moyenne Comprend le oreille interne par vibration du tympan et de la chaîne des osselets. dont la chirurgie ou l’appareillage auditif ne permettent pas ou plus d’amélioration de l’audition.
Ces implants nécessitent un bon fonctionnement de l’oreille interne Oreille interne Comprend le labyrinthe osseux rempli de liquide avec en avant l’organe de l’audition la cochlée et en arrière l’organe de l’équilibre, le vestibule et ses 3 canaux semi-circulaires. C’est l’organe sensoriel propre de l’audition. .
Ils permettent une meilleure amplification de la perception des sons en stimulant directement l’oreille interne Oreille interne Comprend le labyrinthe osseux rempli de liquide avec en avant l’organe de l’audition la cochlée et en arrière l’organe de l’équilibre, le vestibule et ses 3 canaux semi-circulaires. C’est l’organe sensoriel propre de l’audition. saine (vis à ancrage osseux) ou directement la chaîne ossiculaire (stimulation électro-magnétique, stimulation piezo-électrique …).
L’implant d’oreille moyenne Oreille moyenne Comprend le oreille interne par vibration du tympan et de la chaîne des osselets. sera choisi selon l’intensité et la cause de la surdité, par un chirurgien ORL spécialisé en otologie.
Ils peuvent être proposés aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant.